Sébastien Paillard, DG d’Idealp Sport (Arpin, Lacroix) : « Nous voulons relocaliser la confection des vêtements en France »

Infrarouge / Interviews  / Sébastien Paillard, DG d’Idealp Sport (Arpin, Lacroix) : « Nous voulons relocaliser la confection des vêtements en France »

Sébastien Paillard, DG d’Idealp Sport (Arpin, Lacroix) : « Nous voulons relocaliser la confection des vêtements en France »

LE BUSINESS DE LA MONTAGNE (2/4). Eux ne partent pas en vacances à la montagne, ils y vivent et fabriquent les vêtements et matériels des skieurs, amateurs comme chevronnés. Rencontre avec 4 acteurs majeurs de l’économie de montagne.

Comment envisagez-vous le respect de l’environnement ?

Le respect de l’environnement chez Arpin date de la création de l’entreprise. Nous récoltons la laine localement. Notre partenariat avec le Syndicat des éleveurs ovins de Savoie nous permet de travailler avec eux sur l’ensemble de la chaîne. La laine est changée en fil puis en tissus dans notre usine à Seez en Savoie et transformée en produits finis de décoration dans notre atelier d’Albertville. L’usine est alimentée par une électricité renouvelable ; et l’ensemble des déchets de matières premières sont remis dans le circuit de production.

À ceci s’ajoutent des actions pour le futur : le travail avec un cabinet spécialisé pour l’obtention de labels RSE ; la volonté de la relocalisation en 2021 de la confection des vêtements en France ; et la mise en place d’une garantie à vie sur nos tissus. Arpin utilise donc un produit totalement naturel, recyclable et durable ; sa transformation est faite dans un rayon de 50 kilomètres ; et nous réparons l’ensemble de nos produits s’ils présentent des défauts ou se cassent.  

Quel est le produit que vous avez créé et que les autres vous envient ?

Nos skis chez Lacroix sont exceptionnels par leur qualité technique ; mais  également par le travail minutieux qui est apporté. Ils sont le fruit d’un travail pointu, réalisé par Céline Ingénieur Ski et son équipe. Des tests produits aux multiples contrôles qualités, l’objectif est de pouvoir faire vivre à nos clients une expérience de ski inoubliable.  

Quelle est votre adresse préférée en montagne ? 

Le restaurant La Bouitte à Saint-Martin-de-Belleville. Au premier abord, le  choix d’un restaurant triplement étoilé pourrait paraître un peu surfait. Mais ce lieu est avant tout raffiné, avec un personnel aux petits soins ; et la volonté insatiable des chefs Maxime et René Meilleur de faire découvrir les produits du terroir, les paysages et la culture de leur région. 

Adepte du ski de piste ou randonnée ?

Après 35 ans de ski de piste, j’ai passé le cap du ski de randonnée il y a 3 ans. Désormais il comble la majorité de mes sorties et dès que j’en ai l’occasion, j’initie mes amis. L’effort de la montée ; le silence ; le respect de la nature ; sa faune et sa flore ; la proximité de ceux qui nous accompagnent ; et puis l’humilité par rapport à cet environnement à la fois beau et dangereux me procurent beaucoup de plaisirs.

Lire aussi : It-list, une saison blanche

À découvrir également