Montagne

Partir à l’aventure dans les Alpes

À plus de 50 ans, Hubert Chambon, journaliste à Infrarouge, a réalisé l’un de ses grands rêves : la Grande Traversée des Alpes par le mythique GR5. Il nous fait partager ce voyage épique de 600 kilomètres.

Raphaël Turcat

L’été à la montagne, plus près du ciel

Pas vraiment entrées dans les mœurs, les vacances d’été à la montagne ont vu leur popularité grimper avec la crise du Covid. Besoin de grand air, envie de fuir la foule, désir de paysages hors norme… La montagne, ça vous gagne, surtout durant les beaux jours.

Raphaël Turcat

Le rosé se pare de blanc

Loin des plages tropéziennes et des terrasses parisiennes, le rosé prend ses quartiers d’hiver à la montagne. Tout schuss sur les pistes de ski, les terrasses enneigées, les restaurants d’altitude et les refuges gastronomiques pour voir la vie en rosé… blanc.

Sophie Corvaisier

Montagne : trois adresses sinon rien

Pour un apéro après les pistes, un dîner gastronomique ou une nuit face au mont Blanc, les Alpes regorgent d’adresses surprenantes. Voici nos trois derniers coups de cœur.

La rédaction

Cet hiver, un peu, beaucoup, à La Folie Douce

Bonne chère et lâcher-prise. Depuis 1974, le cocktail détonant des établissements de la famille Reversade, qui a révolutionné l’art de recevoir les skieurs, fait ses preuves. Artur Reversade, 28 ans, fils du fondateur et directeur général du groupe familial qui exploite accessoirement le restaurant Voyage au 5e étage de la Samaritaine, nous éclaire sur les nouveautés de la saison à Val d’Isère et aux Arcs.

Judith Spinoza

Montagne : prendre la poudre d’escampette

Sauve qui peut, fuyons ! Prenons nos jambes à notre cou pour mieux les fixer aux spatules qui dévaleront les pistes enneigées des stations de montagne. Là-bas, le grand air est pur, la connexion se fait avec la nature et les espaces sont immenses pour respirer enfin, sans autre accessoire que le masque… de ski. Avec nos bonnes adresses, nouvelles et incontournables, soyons les premiers à multiplier les activités ou simplement nous détendre au cœur du plus beau domaine skiable du monde.

Tristan François