Tudor

Horlogerie, l’appel du large

Ces montres ont le pied marin. Elles ont la mer et le pont des navires pour terrain de jeu. Étanches pour les unes, elles ne craignent pas les embruns, en bronze pour les autres, elles se parent d’un design épuré et d’index luminescents pour lire l’heure même quand on n’y voit goutte. Elles sentent bon les voyages et l’air iodé.

 

Nicolas Dembreville