Un rosé, s’il vous plaît !

Infrarouge / Lifestyle  / Food & Drink  / Drink  / Un rosé, s’il vous plaît !

Un rosé, s’il vous plaît !

Synonyme de glamour, d’amour et d’humour, le champagne rosé, longtemps décrié, est monté en grade et s’impose aujourd’hui comme un grand vin avec sa singularité et ses propres codes. Décryptage.

 

Les dix champagnes rosés à goûter une fois dans sa vie

Chaque maison de champagne a son rosé. Effet de mode ou de terroir, voici ceux qu’il vous faut déguster au moins une fois dans votre vie.

Mumm, Le Rosé Brut

Une référence qui se distingue par un ajout de 12 % à 14 % de vin rouge (de Champagne) offrant sous sa couleur saumonée caractéristique un bouquet aromatique riche en fruits rouges et en agrumes. 40 € sur drinksandco.fr.mumm.com

Nicolas Feuillatte, La Cuvée Spéciale Rosé

Une ode à la gourmandise et à la légèreté ! Chez Feuillatte, la tradition du rosé est bien ancrée avec une cuvée de 45 %
de pinot noir s’ouvrant sur un registre floral et de fruits rouges croquants. Idéal pour vos apéros du printemps ! Environ 35 € chez les cavistes. nicolas-feuillatte.com

Ruinart, Dom Ruinart Rosé 2007

Fraîchement sortie après une longue attente de plus de dix ans, cette cuvée prestige de Ruinart illustre parfaitement toute la maîtrise de cette grande maison. Ici, la part belle est donnée au chardonnay, élevé fièrement sur des terroirs en grands crus. Le faible dosage (5 gr/l) appuie l’amplitude aromatique d’agrumes (mandarine, orange sanguine) relevés par des notes de fèves de cacao et d’hibiscus. Un grand rosé qui rentre encore dans l’histoire. Coffret environ 270 € chez les cavistes. ruinart.com

Taittinger, Brut Prestige Rosé

Avec ses 15 % de vin rouge issu des meilleurs pinots noirs de la montagne de Reims et des Riceys, cette cuvée se distingue par une alchimie réussie où la fraîcheur côtoie la rondeur, où la vivacité se marie parfaitement à la complexité. Un rosé de haute couture. Environ 45 € chez les cavistes. taittinger.com

Bruno Paillard, Rosé Première Cuvée, extra brut

Tout le savoir-faire de la maison Bruno Paillard se retrouve dans ce rosé qui allie le fruit des grands pinots noirs à l’énergie et la tension des terroirs crayeux de la Champagne. Un vin d’une grande finesse ! Environ 52 € chez les cavistes. lamaisonplisson.com

Bollinger, Brut Rosé

Arrivé en 2008, ce rosé démontre l’excellence du savoir-faire de la Maison Bollinger. Avec seulement 5 % de vin rouge issu des vignobles de Verzenay et Aÿ et 85 % de raisins issus de vignobles classés en Grands et Premiers Crus, ce rosé se distingue par une alliance subtile de fruits rouges sauvages et de notes d’épices. Environ 55 € chez les cavistes. champagne-bollinger.com

Dom Pérignon, Vintage Rosé 2006

Ce cru fabuleux rend hommage au grand pinot noir, ici secrètement marié au chardonnay pour produire un rosé parfait. Une fraîcheur complexe où se côtoie avec brio un fruit juteux (abricot, figue, orange sanguine) et une touche d’épices, le tout complété par une finale iodée et profonde. 299 € chez les cavistes. domperignon.com

Laurent-Perrier, Grand Siècle Alexandra Rosé 2004

La grande référence du champagne rosé ! Créé en 1987 par Bernard de Nonancourt pour le mariage de sa fille aînée Alexandra, ce champagne composé principalement de 80 % de pinot noir en provenance de villages classés en Grands Crus ne se dévoile que lors des meilleures années, et après dix ans de cave. Un résultat époustouflant par une précision de style où la finesse du fruit rouge laisse une splendide amplitude vineuse. Environ 290 € chez les cavistes. laurent-perrier.com

Billecart-Salmon, élisabeth Salmon Rosé 2007

Cette maison emblématique, encore miraculeusement familiale, s’est fait très tôt remarquer grâce à ce rosé imaginé en 1988 en hommage à la cofondatrice, Élisabeth Salmon. Les plus belles parcelles de pinot noir et de chardonnay sont au service d’un rosé rare et complexe où la richesse aromatique de roses anciennes, de cerises, de cèdre et de fraises des bois apporte une ampleur en bouche inégalable. 160 € sur le site champagne-billecart.fr

Piper-Heidsieck, Rare Rosé Millésime 2008

Fleuron de la Maison Piper-Heidsieck, aujourd’hui conduite de manière autonome par le grand chef de cave Régis Camus, ce deuxième millésime de Rare confirme sa place parmi les grands rosés gastronomiques. Sa ligne délicate de fruits rouges est suivie par une tension aromatique sur l’amande douce, la pivoine, la violette, relevée de quelques nuances fumées. Un chef-d’œuvre à sortir pour vos grandes tables ! Environ 150 € chez les cavistes. rare-champagne.com

À découvrir également