Infrarouge / Culture  / Viens voir les comédiens

Viens voir les comédiens

De nouvelles pièces sont à l’affiche, d’autres vont jouer bientôt les dernières… Un moment de rire ou d’émotion sur les planches, c’est toujours pour le plaisir.

TOUT À REFAIRE
De Philippe Lellouche. Mise en scène, Gérard Darmon. Avec Gérard Darmon, Philippe Lellouche et Ornella Fleury.
Bien installés à la terrasse d’un café, deux amis de toujours évoquent leurs tendres souvenirs, reviennent sur leurs joies, leurs coups durs, leurs amours, leur jeunesse, comme chacun d’entre nous pourrait finalement le faire. Imaginez-vous reprendre tout à coup vos photos de classe ou ouvrir une boîte de souvenirs : vous rougissez, laisser couler une petite larme et souriez devant les têtes méconnaissables de vos camarades. Même si la vie est différente, nous portons tous un regard amusé, tendre ou compatissant sur notre jeunesse, quelle qu’elle fût. Une jeune serveuse viendra jouer les trouble-fête en donnant un peu trop son avis sur la conversation, permettant aux deux compères de rebondir sur une époque dont la nostalgie remonte à plein nez. Une pièce drôle et émouvante sur la façon de vieillir et de regarder son passé.
Théâtre de la Madeleine. 19, rue de Surène, 75008 Paris. Tél. : 01 42 65 07 09. Du mardi au vendredi à 21 h, le samedi à 16 h et 21 h, le dimanche à 16 h. Jusqu’au 30 juin 2016.
www.theatre-madeleine.com

OLD TIMES
De Harold Pinter. Mise en scène, Benoît Giros. Avec Marianne Denicourt, Adèle Haenel, Emmanuel Salinger.
On le sait, notre identité est la somme de nos expériences passées, de notre vécu, et c’est pour cela que nous sommes tous différents, qu’un même moment n’est pas perçu de la même façon selon les personnes. L’influence du passé est telle qu’y revenir donnera forcément lieu à des souvenirs différents. La mémoire est sélective et dans l’invisible de notre cerveau se cachent parfois des événements volontairement occultés. « Cette pièce est une quête éperdue pour comprendre le présent en retrouvant son passé », explique le metteur en scène. Deeley (Emmanuel Salinger) et sa femme Kate (Marianne Denicourt) attendent l’arrivée d’Anna (Adèle Haenel), l’amie de jeunesse de Kate qu’elle n’a jamais revue. Deeley prétend ne pas la connaître. Anna se souvient de tout. Les trois personnages vont faire revivre le passé et voyager à travers leurs old times, leur bon vieux temps. Mais qui dit vrai ?
Théâtre de l’Atelier. 1, place Charles Dullin, 75018 Paris. Tél. : 01 46 06 49 24. Du mardi au samedi à 21 h, le dimanche à 15 h. Jusqu’au 12 juin 2016.
www.theatre-atelier.com

Une leçon d’histoire de France
De : Maxime d’Aboville. D’après Dumas, Michelet, Hugo, Saint-Simon. Mise en scène : Maxime d’Aboville. Avec Maxime d’Aboville.
Nous serons tous d’accord pour dire que l’Histoire de France est un feuilleton passionnant. Tout ce qui se joue dans l’actualité est digne des plus belles pièces. Si des auteurs classiques ont écrit avec talent le récit notre Histoire à travers de très beaux textes, Maxime d’Aboville s’en inspire pour nous en donner son interprétation. Comme une leçon de rattrapage à partir d’extraits de grandes œuvres de notre littérature historique, il fait vivre sur scène cette épopée, qui tient davantage du grand récit mythologique que du cours d’histoire scientifique. « Je me suis amusé à tenir le rôle de l’instituteur d’autrefois, avec sa blouse grise et sa grande carte de France, comme on en voyait jadis dans toutes les salles de classe. » Une chance pour tous ceux qui sont un peu réfractaires à l’Histoire et un délice pour les passionnés.
Théâtre de Poche Montparnasse. 75, boulevard du Montparnasse, 75006 Paris. Tél. : 01 45 44 50 21. Le samedi à 16 h. Jusqu’au 2 juillet 2016.
www.theatredepoche-montparnasse.com

À découvrir également