Saint-Trop’ c’est mort, Saint-Barth c’est fort

Loin des usines à touristes (5/6). Ne crachons pas sur Marrakech, Mykonos ou Formentera, qui restent des endroits merveilleux. Mais si on changeait notre boussole pour aller voir ailleurs, là où tomber sur des connaissances serait incongru, mais vivre l’aventure, la vraie, relèverait du naturel ?

Raphaël Turcat, Rémy Dessarts et Nicolas Imbert

Pause sur Bali, cap sur Sumba

Loin des usines à touristes (4/6). Ne crachons pas sur Marrakech, Mykonos ou Formentera, qui restent des endroits merveilleux. Mais si on changeait notre boussole pour aller voir ailleurs, là où tomber sur des connaissances serait incongru, mais vivre l’aventure, la vraie, relèverait du naturel ?

Raphaël Turcat, Rémy Dessarts et Nicolas Imbert

Ciao la côte amalfitaine, buongiorno les Dolomites

Loin des usines à touristes (3/6). Ne crachons pas sur Marrakech, Mykonos ou Formentera, qui restent des endroits merveilleux. Mais si on changeait notre boussole pour aller voir ailleurs, là où tomber sur des connaissances serait incongru, mais vivre l’aventure, la vraie, relèverait du naturel ?

Raphaël Turcat, Rémy Dessarts et Nicolas Imbert

Bye bye Marrakech, sabah el kheir l’Égypte

Loin des usines à touristes (2/6). Ne crachons pas sur Marrakech, Mykonos ou Formentera, qui restent des endroits merveilleux. Mais si on changeait notre boussole pour aller voir ailleurs, là où tomber sur des connaissances serait incongru, mais vivre l’aventure, la vraie, relèverait du naturel ?

Raphaël Turcat, Rémy Dessarts et Nicolas Imbert

Adios Formentera, hallo les Féroé

Loin des usines à touristes (1/6). Ne crachons pas sur Marrakech, Mykonos ou Formentera, qui restent des endroits merveilleux. Mais si on changeait notre boussole pour aller voir ailleurs, là où tomber sur des connaissances serait incongru, mais vivre l’aventure, la vraie, relèverait du naturel ?

Raphaël Turcat, Rémy Dessarts et Nicolas Imbert