Edmond Eisenberg, l’autre prince de Monaco

Il est jeune, il est beau, il est riche. Il aurait pu mener une vie de play-boy, mais il a choisi de continuer l’entreprise familiale. Retenez bien son nom !

 

Catherine Jazdzewski

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Une dynastie, c’est une famille d’entrepreneurs qui, de génération en génération, poursuivent le rêve d’un homme et construisent un empire. Chez les Eisenberg, on a cette vocation chevillée au corps. Après avoir relancé l’industrie textile florentine – il est citoyen d’honneur de la capitale de la Toscane –, José Eisenberg a été aux États-Unis un précurseur du software. Passion du beau, sens de la science, il a associé ses deux qualités dans une marque cosmétique qui porte son nom et qui est aujourd’hui gérée par son fils, Edmond.

De père en fils

Pour Edmond Eisenberg, devenir le boss après le boss était une évidence. Non pas par goût du pouvoir, mais parce qu’il a naturellement hérité des valeurs de son père. Il allie âme d’artiste et esprit entrepreneurial. « J’aurais pu devenir concertiste, mais j’étais trop curieux du monde, trop avide de savoir pour rester dix à douze heures par jour seul avec mon piano », explique ce passionné de Chopin comme de deep house. Ce qui ne l’a pas empêché de remporter plusieurs grands prix… Après des études de commerce à Londres, une spécialisation « métiers du luxe », il rejoint le groupe familial à Monaco. Vous ne le savez peut-être pas, mais Monaco est un terreau créatif pour la cosmétique. De nombreuses marques y ont leurs laboratoires.

La beauté, c’est de l’art

L’art de la formulation, de la texture, du parfum. Et l’art de la modernité. Toute la personnalité des soins Eisenberg Paris est bâtie autour d’un trio d’actifs brevetés, issus de la nature. Il a fallu 12 ans de recherche pour mettre au point cette Formule Trio-Moléculaire® qui est à la base de chaque soin. On a craqué cet automne pour Excellence, une ligne prestige comprenant des soins contour des yeux qui subliment subtilement le regard. Si Eisenberg Paris est devenue une marque internationale, leader en Allemagne, en Russie et en Asie, c’est grâce à cette technologie imbattable et à la sensibilité d’Edmond Eisenberg. C’est lui qui la positionne dans l’époque grâce au digital et aux réseaux sociaux. « Avec mon père, nous avons 40 ans d’écart, mais nous travaillons formidablement bien ensemble, car nous avons la même vision de la cosmétique : faire en sorte que celles et ceux qui utilisent nos produits se sentent bien dans leur peau. »

Homme à femmes

Homme de son temps, sensible à l’écologie, au climat, il fait de son nom une marque respectueuse et respectable, technologiquement proche de la nature, exigeante sur ses packagings, féminine et féministe. « Casser les codes, ça ne fait jamais de mal. On anticipe les besoins pour rendre le quotidien meilleur. » Fort de ses valeurs, il n’enferme pas les filles dans des clichés, il s’inspire de leurs caractères – il cite volontiers Ellen DeGeneres – pour mettre ses crèmes à leur diapason. On aime, forcément…

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »15309″ img_size= »full »][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_empty_space height= »300″][vc_column_text]

Masque Crème Magique, un coup d’éclat pour le contour de l’œil, tenseur, lissant et régénérant.

Soin Sublimateur, le soin intégral contour des yeux à la fois anti-âge, anti-cernes et anti-poches.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »15310″ img_size= »full »][/vc_column][/vc_row]

Partager cet article

A lire aussi
Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.

parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.