Interviews

L’appel de la nature

Lifestyle

Depuis quelques années, nous prenons conscience de l’importance que la nature a sur nos vies et l’avenir de nos enfants. Nos têtes blondes ont besoin de verdure pour s’épanouir. Et à l’école, nous voulons qu’ils s’inscrivent dans un projet d’éducation plus vertueux.

 

Olivia de Buhren

Lolita Chammah, une femme à suivre

D’un film à une pièce de théâtre, cette jolie actrice est toujours en train de courir. Fille d’Isabelle Huppert, elle suit avec élégance les traces de sa mère. Il fallait oser et elle le fait avec talent. Elle n’aime pas étaler sa vie privée. Elle a construit l’image d’une femme réservée. Nous avons voulu en savoir plus sur elle. Elle s’est prêtée au jeu d’une interview cuisinée. Et finalement, elle est beaucoup plus désordonnée qu’elle en a l’air.

 

Olivia de Buhren

Clarins, une beauté responsable !

La marque préférée des Français fête ses 65 ans d’engagement et de beauté green. Née dans les plantes, Clarins respecte la biodiversité. Et dire que tout a commencé avec leur père Jacques en 1954. Très vite, son fils Christian réalise que la nature aide à fabriquer ce que le temps cherche à retirer aux femmes. L’aventure pouvait ainsi commencer. Rencontre avec Christian Courtin-Clarins, président du comité de surveillance du groupe Clarins.

 

Olivia de Buhren

Toute première fois avec… François-Xavier Demaison !

Les auteurs du Prénom, Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière nous offrent une nouvelle pièce hilarante, Par le bout du nez, au Théâtre Antoine. Tout fraîchement élu président de la République, le personnage interprété par François-Xavier Demaison est touché par une affreuse démangeaison du nez. Bien embêté par ce souci qui l’empêche de s’adresser aux citoyens sans passer pour un imbécile, il se voit obligé de faire appel à un psy, interprété par François Berléand. Le duo est épatant et nous entraîne dans un fou rire permanent.

Olivia de Buhren

Benjamin Patou, les restos à la sauce entertainment !

L’épidémie de Covid-19 a modifié nos habitudes de consommation. Durant le confinement, on a tous beaucoup utilisé le digital, nombreux ont eu recours aux services de livraison à domicile ou cuisiné chez eux. Il y a de grandes chances que nos manières de consommer continuent à évoluer dans un environnement où, de surcroît, l’incertitude économique sera plus importante. Benjamin Patou, fondateur de Moma Group, nous répond, sans langue de bois, sur la reprise de la vie côté restaurants et événementiel. Un entretien positif.

 

Olivia de Buhren