Interviews

Olivier Marchal

Ado, il était fan du Parrain, de Scarface, d’Al Pacino et de Brian De Palma. Il a fourbi ses armes en poursuivant de vrais voyous et, depuis qu’il fait son cinéma, l’ex-flic Olivier Marchal nous livre, en guise de « bombes » pelliculées, des thrillers irrésistibles. Rencontre.

 

Par Aude Bernard-Treille

L’œil design de Michael Malapert

Cet architecte d’intérieur a le vent en poupe et signe la décoration de nombreux restaurants, hôtels ou espaces de loisirs. Il cherche à travers son travail à transmettre l’émotion et faire vivre une expérience. À Shanghai, Bangkok, Londres, Marrakech ou Paris, il aime rappeler que ce que l’on retient d’une adresse, c’est avant tout une sensation. Rencontre.

Aude Bernard-Treille

Dupontel, l’indomptable

Au revoir là-haut est le nouveau film d’Albert Dupontel, d’après l’œuvre éponyme de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013. Il y a vu un pamphlet contre la société d’aujourd’hui. Le film traite de la question du retour à la vie civile de deux soldats rescapés de la Grande Guerre. Ovationné au dernier festival d’Angoulême, Au revoir là-haut pourrait bien être le « grand » film de Dupontel.

Charlotte Bouteloup de Rémur

Alexandre Robicquet, décodeur de la génération Y

Ce beau gosse français de 25 ans est chercheur dans le département d’intelligence artificielle de l’université Stanford, en Californie. Il a fondé Crossing Minds, une start-up qui crée des applications conçues pour s’adapter à chaque individu. Figure de la génération Y, il est l’une des trois égéries de Y, le nouveau parfum masculin d’Yves Saint Laurent.

Aude Bernard-Treille

Alain Ducasse, l’irrésolu

Tokyo, Rio, Manille, Oulan-Bator… pendant un an et demi, le réalisateur Gilles de Maistre a suivi le plus grand chef du monde (il cumule 18 étoiles au Michelin !) dans sa quête de vérités, au fil d’instants volés à travers le monde. Alain Ducasse revient pour nous sur ces tranches de vie, visibles au cinéma depuis le 11 octobre. Une première.

Laurence Gounel

Guillaume Sanchez, l’électron libre

Ne vous y fiez pas, ses tatouages ne présagent en rien l’ascendant besogneux de ce fils de militaire, biberonné chez les compagnons. Option : pâtisserie. Travailleur, ambitieux et visionnaire, c’est en cuisine qu’on le retrouve, désormais taulier d’une des jeunes tables les plus désirables du nord parisien. Nomos, comme l’art et la loi, la rigueur et la liberté.

Laurence Gounel

Omar Sy, soigne notre optimisme

« Tout bien portant est un malade qui s’ignore… » Omar Sy revêt le costume de Knock dans une jolie version revisitée du texte de Jules Romain. En jouant les médecins, il nous livre son diagnostic sur notre société en mal de simplicité.

Aude Bernard-Treille

Mike Horn, quand la vie devient une expédition

Mike Horn est le plus grand explorateur moderne. Celui pour qui « l’impossible existe seulement jusqu’à ce qu’on trouve un moyen de le rendre possible » a parcouru le monde en solo comme personne. En 20 ans, il est l’un des rares à avoir marché sur les glaces du pôle Nord pendant la saison sombre (plus de gens ont été sur la Lune), il a escaladé des sommets de 8 000 mètres et créé un 4×4 de la mer avec lequel il navigue… Leçon de vie.

Par Aude Bernard-Treille