Make-up d’artistes

Et si la véritable star de Cannes était le maquilleur Christophe Danchaud ? Marion Cotillard, Vanessa Paradis, Nicole Kidman et les autres… Entre elles et lui, c’est confiance absolue.

 

Catherine Jazdzewski

[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »12327″ img_size= »600×400″][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Christophe Danchaud était il y a peu en Californie avec Mélanie Laurent, dans le cadre d’un événement Cartier, et Vanessa Paradis, pour une couverture de magazine. à peine de retour, il est déjà dans les starting-blocks du Festival de Cannes. Si son travail de maquilleur est connu et reconnu, son nom résonne avec ceux des actrices dont il est le maquilleur attitré : Marion Cotillard, Vanessa Paradis, Camille Cottin, Nicole Kidman, Kristen Stewart… « Ce sont de véritables amitiés de travail. Aucun look ne se décide à la dernière minute », commente-t-il. « C’est cela qui m’intéresse dans ces relations privilégiées, que les personnes soient impliquées. Quand nous partons avec Marion pour une tournée de promotion internationale, nous préparons toujours ensemble à l’avance des moodboards. C’est un travail d’équipe. Je n’impose jamais rien à une actrice. »

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »50px »][vc_column_text]

L’absolu naturel

Si on demandait à l’une ou l’autre de ces comédiennes quels sont leurs outils fétiches, elles citeraient un rouge à lèvres, un multi-correcteur ou un mascara Absolution. Absolution est une marque de cosmétiques bio fondée par Isabelle Carron, avec laquelle Christophe Danchaud s’est associé pour créer la ligne de maquillage la plus en affinité possible avec la peau. « Se maquiller est très à la mode, les filles utilisent beaucoup de produits, mais la plupart sont fabriqués avec des ingrédients chimiques que l’on a de moins en moins envie d’avoir sur la peau. Il faut devenir “make-up responsable”. » Ça tombe sous le sens, non ?

[/vc_column_text][vc_empty_space height= »50px »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text]

Une féminité fraîche et assumée

Ce qu’il aime, c’est travailler les matières au doigt pour qu’elles se fondent à la peau. Et jouer le multi-effet, comme détourner un rouge à lèvres rose, orangé ou prune en blush pour les joues ou en fard brillant pour les paupières. « Le maquillage est un starter de féminité joyeuse, mais n’en mettez pas trop ! Le moins est le mieux. Pour cet été, j’adore le coup de crayon or sur les yeux. Vous pouvez aussi le mélanger avec d’autres couleurs. » Son produit préféré ? Le mascara. « Rien ne m’émeut plus qu’une femme qui met son mascara. Quand, instant volé, j’observe Catherine Deneuve le faire, mon cœur est en émoi. Grâce au mascara, le regard s’illumine. Le matin, mettez-en un soupçon, rajoutez-en au fil des heures et, le soir, terminez par un effet faux-cils. »
Forcément, on est accro au sien, le Mascara Sweet & Safe, allongeant et épaississant, à glisser dans sa trousse… tel un ami fidèle et intime.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »12328″ img_size= »large »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »70″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »70px »][/vc_column][/vc_row]

Partager cet article

A lire aussi
Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.

parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.