Un air Gatsby, c’est magnifique

Comment les adresses du XXIe siècle se réapproprient les codes de l’Art déco.

Qu’ont en commun une séance de cinéma au Grand Rex, un plongeon dans l’eau de la piscine Molitor, un déjeuner au Tokyo Eat, un concert salle Pleyel ou une pièce au Théâtre des Champs-Élysées ? Ces scènes de la vie parisienne se déroulent toutes dans des lieux symboliques de l’architecture Art déco, encore très présente dans les grandes villes. Que ce soit à New York, en levant le nez vers la flèche du Chrysler Building, ou au pied de l’imposant bâtiment du musée d’Art moderne de Paris, on admire toujours leurs formes géométriques pleines de rigueur. Vestige de la grande Exposition des arts décoratifs de 1925, ce style résolument moderne s’inscrit dans le temps sans prendre une ride. Cet air des Années folles, qui souffle régulièrement dans les cahiers de tendances, donne aux intérieurs privés un côté musée. Aux Puces, les chineurs délaissent même le vintage des années cinquante pour des objets plus Art déco comme des appliques, des lampes ou des miroirs. Vive la sobriété impeccable, l’art des formes, de la symétrie, des angles, des pans coupés, des cercles, des arrondis et des octogones…

Monsieur Cadet - Salon 4

Le bar de l’hôtel Monsieur Cadet à Paris

Dans l’esprit des années vingt, le bar à cocktails rend hommage aux heures joyeuses des Années folles. Son décor chic et théâtral, son piano laqué noir et ses banquettes en velours d’un bleu profond font de cette nouvelle adresse parisienne un lieu incontournable du quartier Saint-Georges. www.monsieurcadet.com

 

129CAS-TRI15-057478

Hôtel Castelbrac à Dinard

La très belle villa Bric à Brac de Dinard, sublime maison de famille devenue en 1934 une station marine et un aquarium, abrite depuis 2015 ce très bel hôtel cinq étoiles. Après de jolies découvertes pendant les travaux, l’architecte Sandra Benhamou s’est inspirée des années trente. Elle aime leur « côté avant-gardiste et moderne, c’est une époque très riche en création et très élégante ». www.castelbrac.com

 

Hotel Panache

Le restaurant Prunier à Paris

Spécialiste des produits de la mer et du caviar français, bien connu pour sa façade aux mosaïques bleues (classée monument historique depuis 1992), il a conservé son fameux bar resté dans le pur jus de 1925. À la Madeleine, son petit frère, le Café Prunier, décoré par Jacques Grange, reprend aussi les codes Art déco avec ses colonnes luminaires d’angle et ses fauteuils en velours. www.prunier.com

 

CAFE-PRUNIER-Paris13

Hôtel Panache à Paris

Adrien Gloaguen et la décoratrice Dorothée Meilichzon ont choisi pour ce projet un design graphique reprenant certaines références de l’Art déco, qui se marient parfaitement aux papiers peints et motifs édités pour l’occasion. On retrouve le velours,
le laiton, les miroirs et des petits détails qui rappellent des codes contemporains. On adore.  www.hotelpanache.com

 

DSCN7408-HD---Copie

Je veux de l’Art déco chez moi

Choisissez de gros coussins ou des papiers peints aux formes géométriques, privilégiez les associations de matières comme le lin et le velours. On aime en particulier le tissu Kubus, inspiré des paravents laqués d’Eileen Gray, et ses formes géométriques qui se conjuguent à l’infini sur un fond de lin et viscose dans deux teintes : argenté ou or. Ou encore, dans la nouvelle collection 2017, le gros coussin Ida (131 centimètres de large), recouvert d’une broderie de lin et coton. Le tout chez Pierre Frey (1).

L’Art déco, c’est aussi des luminaires en verre ou cristal, comme cette sublime applique Ginkgo, fruit de la collaboration entre Lalique et la Maison Delisle (2).

Ou encore l’art de la table, avec cette très belle carafe menthe de la collection « Pointe de diamant » chez Casa Lopez (3).

Partager cet article

A lire aussi
parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.

louise bourgoin

Louise Bourgoin en perd son latin

Dans Bis Repetita, Louise Bourgoin incarne un professeur qui, lassé par le niveau de ses élèves, perd toute motivation pour enseigner, jusqu’au jour où son lycée lui propose de participer à un prestigieux concours de latin. Rencontre avec une comédienne pleine d’esprit.

Christophe Pelé

De parfums et de goûts

Rencontre inédite entre le chef doublement étoilé du restaurant Le Clarence, Christophe Pelé, et le parfumeur-créateur Jean-Michel Duriez, ancien nez de Patou et de Rochas, aujourd’hui fondateur de sa Maison de parfums.