Saint-Barth reprend son souffle

Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Saint-Barth reprend son souffle

Saint-Barth reprend son souffle

Rien n’a changé à Saint-Barth. Les hôtels sont toujours aussi majestueux, les plages aussi belles et les villas immenses. Rien n’a changé, si ce n’est que tout a été reconstruit, à l’identique ou presque, après le passage de l’ouragan Irma.

 

Un an et demi plus tôt, en septembre 2017, le vent soufflait si fort à Saint-Barthélemy que les habitants se rappellent encore son bruit sourd. Sur la plage de Lorient, une partie de la
« cabane des surfeurs », sans doute le bâtiment le plus coloré de l’île, n’a jamais été retrouvée malgré ses couleurs criardes. Aujourd’hui, cicatrices et séquelles du cyclone se sont effacées pour laisser place à ce que Saint-Barth sait faire de mieux : vendre du rêve.

Comme à la maison

À Saint-Barth, on ne trouve pas des hôtels mais des « maisons » où l’on se sent comme chez soi. Parmi les 28 adresses hôtelières de l’île, pas une seule ne ressemble à une autre.

 

Le Christopher, le luxe tout simplement

Situé au bout de la Pointe Milou, le Christopher est l’un des hôtels les plus reculés de l’île avec, pour seul vis-à-vis, la mer des Caraïbes. On s’y sent comme coupé du monde. Pas de plage privée, mais une piscine, son point fort, parmi les plus grandes de l’île. La décoration minimaliste est le résultat d’un savant mélange entre inspirations créoles et charme à la française. Clin d’œil à la maison Hermès, appréciée des propriétaires, on retrouve la couleur orange disséminée par petites touches dans tout l’hôtel.

Christopher, Pointe Milou, 97133 Saint-Barthélemy. Tél. : +590 (0)590 276 363. hotelchristopher.com

 

Le Manapany, l’hôtel green

Au creux de l’Anse des Cayes, sur l’une des plages les plus sauvages de l’île, bien connue des surfeurs, se niche le Manapany. Son emplacement correspond à sa devise – « retour aux sources » – et à ses engagements écologiques, le Manapany s’affichant comme un
« éco-resort ». Donc, pas de baignoire XXL et pas non plus de petits échantillons en plastique mono-usage. Les eaux sont recyclées pour l’arrosage, les serviettes sont en fibre de bambou et les voitures électriques. En allant prendre votre petit déjeuner le matin, vous pourrez croiser coqs, poules et poussins qui se promènent au milieu du potager. Alors, retour aux sources ou retour à la ferme ?

Manapany, Anse des Cayes, 97133 Saint-Barthélemy. Tél. : +590 (0)590 276 655. hotelmanapany-stbarth.fr

Hôtel Christopher, vue d’une chambre sur l’île.

Hôtel Manapany, la piscine ombragée par les plamiers.

La cabane des surfeurs aux couleurs chatoyantes.

Hôtel Christopher, la piscine et sa terrasse sur l’océan.

Hôtel Manapany, la Villa Créole privilégie le retour aux sources.

La signalétique « carïbéenne » de la plage de Colombier.

Vue aérienne de Gustavia, capitale de l’île.

La plage de Colombier au sable blanc et eau turquoise.

Les quatre adresses incontournables à Saint-Barthélemy

Pensé par le décorateur Jacques Grange, le cinq étoiles Cheval Blanc St-Barth Isle de France représente l’élégance à la française au cœur des Caraïbes. L’établissement, qui ne cesse de s’agrandir, est en passe de devenir le deuxième plus grand hôtel de l’île.

Baie des Flamands, 97133 Saint-Barthélemy. Tél. : +590 (0)590 276 181. chevalblanc.com

Le restaurant Bonito, sur le port de Gustavia, joue la carte de la fusion entre cuisine d’Amérique latine et gastronomie française.

Rue Lubin Brin, Gustavia, 97133 Saint-Barthélemy. Tél. : +590 (0)590 279 696. bonitosbh.com

Le Nikki Beach est parfait pour ceux qui veulent manger (et bronzer) en musique… et en comptant les avions qui décollent.

Plage de Saint-Jean, 97 133 Saint-Barthélemy. Tél. : +590 (0)590 276 464.

Tout ce qu’il y a de plus sauvage, la plage de Colombier est accessible seulement à pied. Elle est l’un des meilleurs spots de snorkeling de l’île.

Activité exculive de Saint-Barth, le Finboard.

Les chefs vous attendent au Art & Food Market.

L’entrée dans la baie de Gustavia où tous les types de bateaux se croisent.

Quoi de neuf sous les tropiques ?

Tout est neuf sur l’île puisque tout a dû être reconstruit pour le début de la haute saison touristique, début décembre. De passage à Saint-Barth en février, on a sélectionné pour vous les nouveautés qui valent le détour.

 

Finboard pour les fines bouches

Vous n’avez jamais entendu parler du Finboard ? C’est normal. Bien qu’inventée en France par un Breton,  cette activité nautique n’est disponible qu’à Saint-Barth et depuis le mois de janvier seulement. Le principe est simple : une planche à l’allure de coque de bateau, qui permet de se déplacer en mer, au plus près des côtes, là où yachts et jet-skis ne peuvent s’aventurer. Au choix deux modèles : un Finboard classique et un Finboard Visio, avec un hublot grâce auquel, tout en nageant, vous observez à loisir les fonds marins.

Tél. : +590 (0)590  690 154 440. easyfunride.fr

 

Art & Food Market, le brunch arty

Art & Food Market, c’est le nouveau rendez-vous arty à découvrir absolument. Organisé par l’association Artists of Saint-Barth, il réunit un dimanche par mois artistes locaux et chefs d’hôtels cinq étoiles. Les recettes inédites, comme le mini-burger de thon à la créole, lobster bao ou granola à la banane, sont préparées devant les visiteurs et à déguster de façon nomade en déambulant entre les différents tableaux, photographies et sculptures exposés. Une belle manière de découvrir deux choses que l’on aime partager sur l’île : l’art et la nourriture.

Art & Food Market, Pati’s Gallery, 97133 Gustavia. artistsofstbarth.org

 

Informations pratiques

Pour qui ? Les parents qui veulent profiter des vacances loin de leurs enfants.

Quand ? Tout l’été et de décembre à fin mars.

Y aller ? Vol Air France depuis CDG jusqu’à Saint-Martin ou Pointe-à-Pitre, puis liaison jusqu’à Saint-Barth dans un avion qui vous fera vivre plein de sensations !

Retrouvez toutes nos bonnes adresses sur le site travelby.airfrance.com.

À découvrir également