Moët Hennessy fait revivre les sols

Infrarouge / Lifestyle  / Société  / Moët Hennessy fait revivre les sols

Moët Hennessy fait revivre les sols

Pour des pratiques plus écologiques, Moët Hennessy s’est fixé deux grands objectifs : protéger, régénérer et transmettre des sols vivants, et limiter l’impact climatique de ses activités.

En 2020, Moët Hennessy, la filiale de LVMH qui regroupe les vins & spiritueux du groupe, a formalisé son engagement pour les Sols Vivants. Un manifeste fixe son ambition : protéger, régénérer et transmettre des sols vivants, qui sont au cœur même du patrimoine des Maisons ; et limiter l’impact climatique des activités sur toute la chaîne de valeur. « Le luxe, c’est l’éternité. Ce sont donc des sols vivants sans lesquels nous ne pouvons produire des vins ; des champagnes ; et des spiritueux de qualité », justifie Philippe Schaus, président-directeur général de Moët Hennessy.

Plus d’herbicides chez Moët Hennessy

Depuis fin 2020, Moët Hennessy n’utilise plus d’herbicides dans ses vignobles en propre champenois. Hennessy suivra en 2021 pour ses vignobles en propre et en 2028 pour ses partenaires viticoles. Hennessy limite aussi le recours aux insecticides sur ses vignes. L’entreprise généralise sur 151 hectares des couverts végétaux hivernaux dans les interrangs. Sur ses sites, la Maison de cognac réintroduit de la biodiversité (jachères mellifères, diagnostics écologiques, etc.).

Seules ou en partenariat, comme Veuve Clicquot Ponsardin avec l’agence de l’eau, les Maisons améliorent la gestion des espaces verts et aménagent des écopâturages. Pour les sites de Veuve Clicquot Ponsardin et Krug, leur superficie est passée de 15 à 60 hectares fin 2020.

Projet de reboisement

Ruinart lance en Champagne un projet de reboisement du vignoble avec la plantation de plus de 14 000 arbres et arbustes ; dans le cadre d’un partenariat avec Reforest’Action. L’objectif : promouvoir la biodiversité et lutter contre le réchauffement climatique. Comme l’indique son président Frédéric Dufour, « c’est un retournement total dans les mentalités. Dire que l’on va supprimer de la vigne pour planter des tilleuls ou des hêtres peut choquer ; mais c’est indispensable pour répondre aux enjeux climatiques. »

Le programme Sols Vivants mobilise tous les partenaires, notamment les livreurs de raisins. Hennessy a organisé, en 2020, 25 journées de formation au Référentiel Viticulture Durable Cognac et formé, avec la chambre d’agriculture, les partenaires viticulteurs.

Dans cet esprit, Hennessy a créé avec 16 viticulteurs le groupe « Ferme 30 000 : Cap 0 herbicide » pour accélérer la transition agroécologique ; qui sera appliquée à terme par tous les partenaires viticulteurs de Hennessy.

Lire aussi : Comment LVMH protège la planète

À découvrir également