Natacha et Vanessa, fondatrices de Lim, nouvelle marque de cachemire entièrement digitale

Trois questions à…

 

Laura Tenoudji

[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Comment est née Lim ?

Nous sommes deux sœurs qui avions l’envie de créer quelque chose ensemble. Tout a commencé avec notre première marque, Natacha & Vanessa. Ce savoir-faire, nos envies et l’attirance pour des vêtements de qualité nous ont poussées à réfléchir à d’autres horizons en lançant une nouvelle marque de cachemire dédiée à la femme. Le nom « Lim » est constitué des initiales des trois enfants que nous avons à nous deux.

Pourquoi avoir choisi de tout miser sur le digital ?

Aujourd’hui, les clients ont clairement deux exigences, à la fois le « anytime, anywhere », et le « see now, buy now ». Cette demande, poussée par la révolution digitale et soutenue par l’explosion des réseaux sociaux, nous a décidées pour ce canal de vente. Utiliser cette voie de distribution nous permet de proposer des produits de qualité à des prix justes, en ne faisant pas l’impasse sur un packaging impeccable.

Comment voyez-vous la marque évoluer ?

Cela pourrait, par exemple, prendre la forme de collaborations et de pièces uniques pour des sites marchands, car le digital permet aussi de se renouveler à un rythme régulier. Et pourquoi pas une collection homme très prochainement !

lim-paris.com

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »15744″ img_size= »full » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row]

Partager cet article

A lire aussi
louise bourgoin

Louise Bourgoin en perd son latin

Dans Bis Repetita, Louise Bourgoin incarne un professeur qui, lassé par le niveau de ses élèves, perd toute motivation pour enseigner, jusqu’au jour où son lycée lui propose de participer à un prestigieux concours de latin. Rencontre avec une comédienne pleine d’esprit.

Christophe Pelé

De parfums et de goûts

Rencontre inédite entre le chef doublement étoilé du restaurant Le Clarence, Christophe Pelé, et le parfumeur-créateur Jean-Michel Duriez, ancien nez de Patou et de Rochas, aujourd’hui fondateur de sa Maison de parfums.