bonnes adresses charlie le mindu

Les bonnes adresses de Charlie Le Mindu à Paris

Célèbre artiste de la « Haute Coiffure », Charlie Le Mindu transforme les cheveux en œuvre d’art, en collaborant avec Vivienne Westwood, Mugler ou encore Balmain. La Samaritaine lui a donné carte blanche pour faire du grand magasin parisien un haut lieu du poil, le temps d’une exposition. À cette occasion, l’artiste nous dévoile ses meilleures adresses à Paris.

Lola Bondu

La table fétiche où vous seriez prêt à dîner tous les soirs ?

Chez Azabu Paris, mes meilleurs souvenirs par sa cuisine de qualité et son service tellement incroyable !

Azabu Paris, 3 rue André Mazet, 75006 Paris. azabuparis.com

L’adresse pour un déjeuner dominical en famille ?

Aglio e Olio, dans le XIe arrondissement de Paris. J’adore l’atmosphère, c’est très chill, fun et il y a toujours des clients sympa.

Aglio e Olio, 5 rue Guillaume Bertrand, 75011 Paris. aglioeolio.fr

L’adresse qui vaut la peine de faire criser votre banquier ?

Kei. So chic ! J’y suis allé plusieurs à la recherche d’un daddy… ou suis-je le daddy ?

Kei, 5 rue Coq Héron, 75001 Paris. restaurant-kei.fr

L’adresse pour un dîner romantique ?

Anahi, rue Volta. La patronne est la meilleure femme du monde et elle a fait de Paris un plus bel endroit !!! La viande est incontournable !

Anahi, 49 rue Volta, 75003 Paris. anahi-paris.com

L’adresse pour faire plaisir aux beaux-parents ?

Lapérouse, j’y vais toujours avec ma copine Amélia et sa mère pour fêter quelque chose.

Lapérouse, 51 quai des Grands Augustins, 75006 Paris. laperouse.com

L’adresse pour un sunset drink unique ?

Le Sinner, un lieu intimiste, sombre et osé ; parfait pour commencer quelque chose d’osé !

Sinner Paris, 116 rue du Temple, 75003 Paris. sinnerparis.com

L’adresse pour s’éclater jusqu’au bout de la nuit ?

Chez Josy à La Champmeslé, tu peux jouer ta propre musique et c’est un si bel endroit queer !

La Champmeslé, 4 rue Chabanais, 75002 Paris. @la_champmesle


L’artiste capillaire Charlie Le Mindu s’est vu remettre carte blanche pour relooker La Samaritaine avec sa Tricophilia, une œuvre d’art monumentale faite à partir de 10 000 perruques. Cette pièce particulière, présentée pour la première fois en février, évolue avec le temps. Tout le mois d’avril, elle dévoile sa dernière étape, intitulée « Dompter l’épi ».

Paris à Poil(s)jusqu’au 9 mai à La Samaritaine, 9 rue de la Monnaie, 75001 Paris. dfs.com/fr/samaritaine


Lire aussi : La Samaritaine présente une exposition qui décoiffe avec Charlie Le Mindu

Photo de Une : Alice Rosati

Partager cet article

A lire aussi
Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.

parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.