expos avril 2023

Les expos à voir en avril 2023

Parce qu’une œuvre d’art n’existe qu’à partir du moment où elle est regardée, voici notre sélection des événements les plus affriolants.

Fabrice Bourland

Ouverture du Paradox Museum

Ce printemps, Paris va voir la liste de ses sites culturels encore s’allonger avec l’ouverture sur les Grands Boulevards du Paradox Museum. Dans un espace de 1 700 m , ce lieu, qui se promet d’être le plus « renversant » de la capitale, proposera un parcours immersif composé de 90 expériences paradoxales – défis aux lois de la nature, bouleversements du sens commun et autres supercheries mentales –, le tout dans des décors à couper le souffle.

Paradox Museum, 38 boulevard des Italiens, 75009 Paris. Plein tarif : 27 €. Tarif enfant : 22 €.

Merveilles de soie et d’or

Une collection d’œuvres uniques, dont certaines exposées pour la première fois hors des musées d’Ouzbékistan, soit plusieurs centaines de pièces, et autant de splendeurs confectionnées au tournant du XXe siècle. Une plongée dans l’histoire et les savoir-faire ancestraux d’un pays creuset de civilisations millénaires.

Sur les routes de Samarcande, jusqu’au 4 juin 2023 à l’Institut du monde arabe (Paris). Plein tarif : 12 €.

Le maître des maîtres

Bruegel, Kleiner Turmbau zu Babel, vers 1563. © Museum Boijmans Van Beuningen

Plus de 450 ans après sa mort, les chefs-d’œuvre de Pieter Bruegel l’Ancien continuent de fasciner. Sa carrière artistique ayant été trop brève – il mourut à l’âge de 44 ans –, seulement une quarantaine de ses toiles sont parvenues jusqu’à nous, ce qui rend précieuse chaque rétrospective de ce maître de la Renaissance flamande. Cela tombe bien : le musée Albertina vous offre l’occasion d’admirer parmi les plus belles créations de cet artiste de génie.

Bruegel und seine Zeit, jusqu’au 24 mai 2023 à l’Albertina (Autriche). Plein tarif : 18,90 €.

Sarah intime

À l’occasion du centenaire de la mort de Sarah Bernhardt (1844-1923), l’actrice et artiste emblématique fait l’objet d’un hommage exceptionnel au Petit Palais. Le parcours de cette exposition-événement retrace l’existence de celle pour qui Jean Cocteau forgea l’expression de « monstre sacré » et présente des aspects méconnus de sa carrière, à l’instar de ses activités de peintre, d’écrivain et de sculptrice.

Sarah Bernhardt : et la femme créa la star, du 14 avril au 27 août 2023 au Petit Palais. Plein tarif : 15 €.

Le vin dans tous ses états

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cité du Vin (@laciteduvin)

Accessible à tous, y compris aux familles, cette exposition permet de déguster des vins du monde ou des boissons sans alcool tandis qu’un animateur-sommelier vous accompagne dans une déambulation à travers des espaces oniriques associant créations visuelles, sonores et poétiques. Au rythme des quatre saisons, du lever du jour au coucher du soleil, le public prend conscience en accéléré de tous les cycles de la nature.

Via Sensoria, parcours immersif de dégustation, jusqu’au 5 novembre 2023 à la Cité du Vin (Bordeaux). Plein tarif : 22 €.

Mais aussi…

Zanele Muholi, jusqu’au 21 mai 2023 à la Maison européenne de la photographie (10 €)

David Hockney, jusqu’au 28 mai 2023 au Musée Granet (11 €)

Matisse. Cahiers d’art, le tournant des années 30, jusqu’au 29 mai 2023 au musée de l’Orangerie (12,50 €)

Picasso 1969-1972 : la fin du début, jusqu’au 25 juin 2023 au musée Picasso (8 €)

Manet/Degas, jusqu’au 23 juillet 2023 au musée d’Orsay (14 €)

Basquiat x Warhol, à quatre mains, jusqu’au 28 août 2023 à la Fondation Louis Vuitton (16 €)

Ramsès et l’or des pharaons, jusqu’au 6 septembre 2023 à la Grande Halle de la Villette (20 €).


Lire aussi : Le musée Bourdelle rouvre ses portes

Photo de Une : Paradox Museum

Partager cet article

A lire aussi
week-end en europe

Où partir en Europe le temps d’un week-end ?

Après une semaine harassante, rien de mieux que de partir pour mettre son cerveau en mode « repos » et « évasion ». Voici notre sélection de séjours en Europe, à quelques heures max de la capitale. Profitez bien !

Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.