restaurants mars 2023 paris

Restaurants : les adresses à tester à Paris en mars 2023

2023 commence sur les chapeaux de roues. L’occasion de sortir de plus belle, de redoubler son coup de fourchette et de continuer à lever son verre à l’effervescence parisienne. Santé !

Jade Mahdavi

Le Cyrano, pour continuer le show

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Cyrano (@lecyranoparis)

Si vous êtes du genre à passer vos soirées au Wepler ou au théâtre du côté de la place de Clichy, ceci est une adresse qui prolongera votre immersion dans un autre monde. Abrité dans une ancienne maison close au style Art nouveau, Le Cyrano propose des plats de bistrot à partager afin de continuer votre escapade dans le quartier des surréalistes.

Au menu, bun caponata, ricotta fumée et pommes de terre grenaille, saucisse d’Aubrac, purée de pommes de terre, chou grillé et jus de viande. En dessert, on craque pour la tartelette prunes et praliné noisette. C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap, que dis-je, c’est une péninsule de saveurs !

Carte : environ 40 €

Le Cyrano, 3 rue Biot, 75017 Paris. Tél. : 01 40 07 55 05. @lecyranoparis sur Instagram. 

Mer & Coquillage, sur la plage abandonnée…

Paris est certes la plus belle ville du monde, mais il lui manque un bord de mer afin d’étourdir ses habitants de toute sa splendeur. Alors, comment se transporter face à l’océan quand on n’a que la Seine ? Tout simplement en passant les portes de Mer & Coquillage, la nouvelle adresse qui ramène l’élégance marine en plein milieu de la capitale.

Construit tel un paquebot transatlantique avec ses boiseries, on y déguste des palourdes gratinées, des langoustines bretonnes, des bulots, des huîtres, du homard, des poissons sauvages et de nos côtes, confits, rôtis, en croûte ou juste bien cuits. Pour les sucreries, on profite d’un mille-feuille ou d’une tarte au chocolat. Comment ne pas s’époumoner en chantant La Madrague à la sortie ?

Carte : environ 140 €

Mer & Coquillage, 36 rue des Petits Champs, 75002. Paris Tél. : 01 42 33 00 22. @mer_coquillage sur Instagram.

Bao Express, le nouveau-né

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bao Family (@bao.family)

La Bao Family ne fait que nous surprendre de lieu en lieu. Voici l’aller-retour le plus express pour déguster de nouvelles spécialités chinoises dans un cadre inspiré du Hong Kong des années 70. On y découvre à la fois la Bao Bakery, le coffee shop chinois visible depuis la rue, le restaurant aux allures de diner sous la verrière, ainsi que le bar The Underpool au sous-sol, une immersion totale sous une piscine miroitante où l’on peut déguster de sublimes cocktails.

À la carte, les essentiels de la Bao Family avec quelques nouveautés spécifiques au lieu, des dim sums aux baos, jusqu’aux plats, et même les desserts. Prenez vite vos billets pour cet aller-retour pittoresque !

Carte : environ 45 €

Bao Express, 10 rue Bréguet, 75011 Paris. @bao.family sur Instagram.

Nonos, celui qu’on attendait

« Être très bon, c’est la première chose que l’on devrait dire d’un restaurant », tels sont les mots de Paul Pairet lorsqu’on lui demande de parler de Nonos à l’Hôtel de Crillon. Après des années en Asie, il revient enfin en France et nous propose une brasserie autour du grill, inspirée des années 50 pour son style rétro, mais avec un twist casual. Il nous surprend avec une cuisine française, des plats faciles mais très bien faits où toute la philosophie tourne autour de l’essence même du plat.

On retrouve alors les œufs mimosas « mama » au thon ; la soupe à l’oignon au bouillon de légumes ; les escargots persillés avec une touche de tomate ; le steak-frites minute bien saisi ; le mixed grill pour tester plusieurs types de viandes rôties ; un black cod fondant ou un soufflé au fromage exquis. On finit avec un soufflé au Grand Marnier, une mousse au chocolat-café-rhum, ou encore le fameux dessert au pamplemousse de grand- mère Donald.

Carte : environ 100 €

Nonos, Hôtel de Crillon, 10 place de la Concorde, 75001 Paris. Tél. : 01 44 71 15 00. @nonosetcomestibles.pp sur Instagram.

Casa Eminente, le reminder

En train de vous demander quand vous pourrez reprendre des vacances ? Plus besoin de traverser la terre entière pour être dépaysé. On l’avait annoncée en décembre, mais elle revient aujourd’hui plus forte que jamais : la Casa Eminente ouvre enfin ses portes !

Voici votre aller-retour direct en classe affaires pour découvrir une soirée à La Havane autour du rhum cubain. Au bar, au restaurant, au speakeasy ou à l’hôtel, vous ne serez pas déçu de la surprise que la maison vous réserve. ¡ Encantamos !

Casa Eminente, 6 impasse Guéménée, 75004 Paris. Tél. : 01 89 16 33 22.

Le Chardonnay Comptoir, à la bonne franquette

De midi à minuit, pour casser la croûte ou siroter un verre au bar, pour y rester des heures ou déjeuner sur le pouce… voici le nouveau troquet où tout est permis. Le chardonnay est la version « à la cool » des crus de Bourgogne, que l’on connaît pour sa qualité. Ici, même mentalité : du très français (aussi bien pour la carte que pour la déco) et du très bon, mais avec ce twist bistrot de quartier.

Au menu, les classiques : poireaux vinaigrette ; œufs en meurette ; cochonnailles ; croque-monsieur à la truffe ; bœuf bourguignon ; farandole de fromtons et typique baba au rhum ou fondant au choc’. Tout pour se remplir la panse et avoir la peau du ventre bien tendue.

Carte : environ 50 €

Le Chardonnay Comptoir, 3 rue Bachaumont, 75002 Paris. Tél. : 01 40 20 08 74 (pour les réservations en groupe uniquement). @lechardonnay.comptoir sur Instagram.

Source Restaurant, le néo-gastro

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Source Restaurant (@sourcerestaurant)

Une équipe de jeunes qui osent un menu autour de créations originales, simples et bien pensées à base de produits choisis : c’est le secret de Source. Ce nouveau resto de la rive gauche permet de regrouper des férus de bonne cuisine dans un coin animé du VIe arrondissement, tout en offrant une table calme afin de passer un dîner aussi bon qu’intime.

On découvre alors des dégustations en cinq ou sept temps, avec accord mets-vins évidemment : amuse-bouche ; entrées ; poisson ; viande ; fromage et dessert. Un menu suivant une trame traditionnelle, mais toujours avec un peps revigorant ! On retourne décidément à la source du péché capital de la gourmandise.

Carte : menu à partir de 75 €

Source Restaurant, 17 rue Grégoire de Tours, 75006 Paris. Tél. : 01 70 69 42 57. @sourcerestaurant sur Instagram. 

La Cantine Farmers, the place to be

Au cœur de la rue Martel, le soleil envoie des rayons bien chauds et lumineux à travers la grande baie vitrée de La Cantine Farmers. Comme son nom l’indique, c’est la nouvelle cantine du Xe arrondissement dont vous ne pourrez plus vous passer. Au menu, des aliments bien choisis et des associations délicates et goûteuses : toujours une viande, un poisson ainsi qu’une option végétarienne, le tout agrémenté d’accompagnements savoureux et bien assaisonnés.

On se croirait presque à un retour de marché frais de campagne, mais en pleine capitale, surtout lorsqu’on sirote de bons jus faits maison. Pour la touche finale, on recommande un bon cookie moelleux.

Carte : EPD pour 26 €

La Cantine Farmers, 12 rue Martel, 75010 Paris. Tél. : 01 47 70 37 38. @lacantine_farmers sur Instagram. 

Gordon Ramsay au Trianon, dans la peau de Marie-Antoinette

Dîner comme à Versailles lors de ses jours de gloire, c’est un fantasme devenu réalité ! Gabriele Ravasio a pris les rênes du restaurant Gordon Ramsay et s’est emparé du best of des produits français afin de transformer une simple venue au château en un événement hors du commun. On découvre alors au sein du Trianon Palace un banquet aussi succulent que ce que l’on aurait imaginé en festin d’époque.

Des goûts justes, fins, des produits d’exception et une maîtrise des associations, c’est le pari relevé du jeune chef italien qui a su capter l’âme de l’époque châtelaine afin de la transformer en un voyage en sept temps. On se délecte alors d’un velouté de châtaignes à la truffe noire du Périgord et huile de cyprès ; d’un risotto carnaroli au vinaigre balsamique de 100 ans ; de Saint-Jacques au caviar et fenouil ; sans oublier un canard colvert au jus parfumé au Grand Marnier.

Une sélection de fromages ainsi que deux desserts de saison sont également proposés afin de clôturer ce repas cossu. Il va sans dire qu’un accord mets et vins a été soigneusement élaboré pour profiter pleinement du savoir-faire gastronomique français.

Si vous avez la chance de vivre l’expérience jusqu’au bout en dormant à l’hôtel, nous vous conseillons de demander la chambre 401 afin de vous réveiller comme des rois, avec une vue entre château et jardin.

Carte : menu à partir de 169 €

Gordon Ramsay au Trianon, 1 boulevard de la Reine, 78000 Versailles. Tél. : 01 30 84 50 18. @gordon_ramsay_au_trianon sur Instagram. 


Photo de Une : Casa Eminente

Lire aussi : Les restaurants qu’on attend le plus en 2023 à Paris

Partager cet article

A lire aussi
soldeu

Pyrénées : Retour à Soldeu

Pour une vivifiante expérience pyrénéenne, versant Andorre, on prend ses marques à l’Hermitage Mountain Lodge, un chalet exclusif du Sport Hotel Hermitage, où l’authenticité règne en majesté. Sans oublier les bienfaits d’une pause au Spa Valmont.

jane de busset

Jane de Busset, la tradition a du bon

Pour redonner un coup de frais à votre visage, rendez-vous au centre d’esthétique Jane de Busset, rue Pasquiet dans le VIIIe arrondissement parisien. C’est le spot confidentiel des aficionados du grand ménage facial. La bonne adresse à se refiler entre copines.