tea time ladurée

L’heure du thé chez Ladurée

Au cœur de son écrin restauré des Champs-Elysées, Ladurée dévoile un savoir-faire maîtrisé pour un tea time à la française dans un décor à l’esprit historique.

Lola Bondu

On connaît tous l’heure du thé à l’anglaise. Mais avez-vous vraiment testé un tea time ? Sans entrer dans les excès de certaines adresses, qui maîtrisent l’art du moment avec faste, la promesse de Ladurée va dans plus de simplicité : des finger sandwichs surprises, une pâtisserie à tomber, une sélection de macarons et, évidemment, du thé.

Au 75 avenue des Champs-Elysées, adresse mythique de la boutique, le restaurant s’est offert une nouvelle jeunesse. Fier d’un nouvel espace, le bar à desserts où les pâtissiers réalisent d’incroyables douceurs sous nos yeux ébahis, l’établissement est d’autant plus un incontournable au milieu de l’après-midi. On s’installe à l’étage, dans un décor qui nous fait passer pour l’impératrice Eugénie, au milieu d’un salon à l’esprit historique (moquette au sol, moulures au plafond, cheminées, lustres et piano en fond sonore).

Une symphonie en quatre étapes

En cuisine, le chef pâtissier Julien Alvarez (qui nous a dévoilé ses bonnes adresses) et son équipe concoctent une série de plats et surtout de desserts. Dans le cadre du menu tea time, en quatre étapes, on commande ce jour-là un éclair à la pistache, les deux finger sandwichs surprises, trois macarons (pistache encore, si vous n’aviez pas remarqué ce guilty pleasure, framboise et caramel fleur de sel), ainsi que l’un des thés créations de la maison, le Marie-Antoinette, composé de thé noir, pétales de rose, agrumes et miel.

Tout arrive en même temps, remplissant instantanément notre table pour deux personnes. Difficile de savoir par où commencer, tellement chaque élément régale nos iris, promesse de réjouissance pour nos papilles. On se laisse tenter par les mystérieux finger sandwichs, qui nous intriguent. Fromage frais et saumon d’un côté, blanc de poulet et avocat de l’autre, ils viennent délicatement ouvrir notre palais aux plaisirs sucrés qui l’attendent.

L’éclair à la pistache, particulièrement grand, nous propose une symphonie de saveurs et de textures, entre le chocolat pistaché croquant du dessus, la pâte à chou aérienne et l’insert praliné à l’intérieur. Enfin, les macarons viennent parfaire ce moment : ils nous étonnent peu, tellement nous les connaissons, mais ces bouchées pâtissières touchent à tous les coups notre cœur.

Ladurée, 75 avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris. laduree.fr


Lire aussi : Les bonnes adresses de Julien Alvarez


Photo de Une : Ladurée

Partager cet article

A lire aussi

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.

parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.