Les plus belles terrasses de musées à Paris

La saison des déjeuners ensoleillés et des apéros rosés est officiellement ouverte. Pour en profiter pleinement, voici une sélection bien choisie des plus belles terrasses de musées à Paris, au cœur même de la culture.

Lucie Truchet

Le Café Lapérouse à l’Hôtel de la Marine

Presque un an déjà que l’adresse mythique du quai des Grands-Augustins a traversé la Seine pour planter son décor romanesque entre les murs de l’Hôtel de la Marine. Avec ses deux terrasses arborées sous les arcades, l’une plein sud s’ouvrant sur la place de la Concorde, l’autre ombragée donnant sur la sublime cour intérieure du bâtiment, le Café Lapérouse est une escale à ne pas manquer.

On y retrouve les stars de la bistronomie parisienne, dont une déclinaison d’œufs à la coque (ciboulette ; truffe ; poutargue…), élégamment estampillés du « L » de Lapérouse, et de croque-monsieur (pastrami ; saumon fumé au bois de hêtre…) à déguster avec les doigts pour les plus polissons.

Carte : environ 50 €

Café Lapérouse, 2 place de la Concorde, 75008 Paris. Tél. : 01 53 93 65 53. @cafelaperouse_paris sur Instagram.

Le Forest au Musée d’art moderne de Paris

Forest, c’est le restaurant bohème chic signé Moma Group qui enchante le Musée d’art moderne de Paris (MAM) depuis bientôt un an. Baptisé en hommage au fameux morceau de new wave intitulé A Forest du groupe britannique The Cure, l’établissement dispose d’une terrasse spacieuse, avec vue imprenable sur la tour Eiffel.

D’ici, l’on peut déguster la cuisine aux accents méditerranéens de Julien Sebbag, sous forme de petites assiettes à partager : carpaccio de courgettes ; lieu jaune snacké ; labneh à l’ail confit ; challah bread ; pavlova aux fraises… Nulle meilleure balade digestive que l’exposition « Toyen, l’écart absolu » du MAM, à la découverte d’une artiste majeure du surréalisme.

Carte : environ 50 €

Forest, 11 avenue du Président Wilson, 75016 Paris. Tél. : 01 84 25 12 22. @____f_o_r_e_s_t_____ sur Instagram

Les Petites Mains au Palais Galliera

Table éphémère, mais d’autant plus créative, Les Petites Mains donnent cette année le top à la cheffe Justine Piluso qui signe une carte colorée et généreuse, soulignée par l’indispensable touche italienne qui fait écho à ses racines. Côté sucré, on se laisse porter par les créations du chef pâtissier Jeffrey Cagnes, allant des fruits frais à la babka régressive.

Le tout à déguster en plein air, au milieu de 600 m2 de verdure avec vue sur la tour Eiffel. Pour les fashion victims, direction ensuite l’exposition « Love brings Love », qui met en lumière cet été le créateur de mode franco-israélo-américain Alber Elbaz.

Carte : environ 30 €

Les Petites Mains, 10 avenue Pierre Ier de Serbie, 75016 Paris. Tél. : 01 86 95 10 60. @les.petitesmains sur Instagram

Fabula au musée Carnavalet

C’est dans les jardins à la française du musée Carnavalet que Thibaut Spiwack nous conte sa dernière fable. Fabula, restaurant éphémère mais non moins abouti, s’installe jusqu’au mois d’octobre 2022 en plein cœur du Marais. L’ex-candidat Top Chef, auréolé d’une étoile verte Michelin pour son autre restaurant Anona, y propose chaque soir des plats généreux essentiellement composés de produits d’Île-de-France.

Respectueux de la nature et des saisons, les gnocchis de ricotta ; l’aubergine brûlée ; le ceviche de maigre ; ou encore le gravlax de bœuf normand au cognac n’en sont que meilleurs. Côté boisson, c’est l’iconique Nico de Soto, meilleur bartender français 2014, qui signe la carte de cocktails estivaux, délicats et complexes, avec ou sans alcool. Santé !

Carte : 50 € environ

Fabula, 16 rue des Francs-Bourgeois, 75004 Paris. Tél. : 01 44 59 58 58.
@fabula.paris sur Instagram.

Lire aussi : Le top 8 des rooftops à Paris

Partager cet article

A lire aussi