Six week-ends citadins à moins de 3 heures de Paris

Que l’on voyage seul, en couple, en famille ou entre amis, les possibilités sont multiples de s’évader à moins de 3 heures de la capitale. Infrarouge vous soumet tous ses bons plans pour un week-end citadin, entre culture et déconnexion.

La rédaction

Barcelone, pour les littéraires et les mélomanes

Distance : 1h45 de vol depuis Paris.

Temps libre : un long week-end aux dates des concerts classiques et lyriques.

Le goût de l’insolite : Barcelone, l’une des plus grandes capitales culturelles, a mis ses trois lieux d’écoute musicale (le Gran Teatre del Liceu, l’Auditori et le Palau de la Música Catalana) au service d’une programmation hors du commun qui vous permet de profiter des meilleurs solistes et orchestres du monde. Venez découvrir la liste des concerts des prochains jours afin de rythmer au mieux votre séjour ! Ça tombe bien : un hôtel emblématique, une bibliothèque mythique… Si vous aimez voyager en esprit, c’est l’endroit idéal pour dévorer des romans captivants ou parcourir les éditions originales de quelques grands classiques. En outre, le Grand Hotel Central est admirablement situé pour rejoindre votre concert du soir et aller écouter en live les plus célèbres maestros de notre époque.

L’effet waouh : du rooftop avec vue sur toute la ville, vous profitez d’un spectacle inoubliable, surtout lorsque le soleil se couche, juste avant de vous préparer pour le récital. L’exposition à faire : on ne pénètre pas sur le territoire d’Antoni Gaudí sans aller à la rencontre d’Antoni Gaudí ! Optez pour une balade au fameux Parque Güell, la visite de la Sagrada Família (qui n’aura jamais été aussi aboutie qu’aujourd’hui) ou encore celle de la Casa Batlló, afin de saisir l’essence des chefs-d’œuvre du génial architecte.

Barcelona Obertura – Grand Hotel Central, Via Laietana 30, 08003 Barcelona (Espagne). grandhotelcentral.com et barcelonaobertura.com. À partir de 280 € la nuit.

Lire aussi : Nos bonnes adresses à Barcelone

Cannes, A Star is (re)born

Distance : 1h30 de vol depuis Paris.

Temps libre : pendant le Festival.

Le goût de l’insolite : Le Carlton, surnommé la « Grande Dame » de la Croisette, renaît après une rénovation de luxe effectuée par les meilleurs artisans de la région. Le symbole cannois par excellence est prêt à vous déployer son tapis rouge pour une nouvelle saison où vous vous sentirez choyé dans une ambiance festive digne de Gatsby !

Les films à voir : amis cinéphiles, il est temps d’embarquer pour la ville du cinéma et de vous installer confortablement pour découvrir avant tout le monde les films de l’édition 2023.

L’objet qu’on emporte : sa plus belle tenue de soirée, car on ne sait jamais où la nuit peut vous emmener dans la ville du cinéma…

Carlton Cannes, 58 boulevard de la Croisette, 06400 Cannes. carltoncannes.com. À partir de 450 € la nuit.

Bilbao, la croisée des cultures

Distance : 1h30 de Paris en avion.

Temps libre : à 10 minutes du musée Guggenheim.

Le goût de l’insolite : le musée emblématique du réseau Guggenheim, construit par la folle plume architecturale de Frank Gehry, expose des œuvres venues du monde entier. Rendez-vous en Autriche durant la Sécession viennoise aux côtés d’Oskar Kokoschka, dans le Paris de l’entre-deux-guerres avec Joan Miró et sa fascination pour l’art préhistorique, ou encore dans les récits visuels et poétiques de Lynette Yiadom-Boakye.

L’hôtel : et c’est encore mieux quand on peut aller se poser sur le rooftop du Radisson afin de siroter un cocktail avant d’aller dîner pour découvrir la cuisine fusion du chef, un nouveau voyage culturel qui allie le Japon avec la cuisine basque.

Radisson Collection Hotel, Gran Vía Bilbao, Gran Vía de Don Diego López de Haro 4, 48001 Bilbao (Espagne). radissonhotels.com. À partir de 130 € la nuit.

Athènes, pour une vie de bohème

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shila. (@shila_athens)

Distance : 3 heures de vol depuis Paris.

Temps libre : un week-end en mode escapade.

Situation géographique : dans le quartier de Kolonáki à Athènes, près de certains musées.

Ce qu’on aime : le côté bohème, poétique, unique, comme si on venait de quitter le décor d’une fugue amoureuse en pleine capitale grecque.

Le goût de l’insolite : développé et construit comme un hôtel particulier, c’est à la fois un lieu où dormir, où découvrir de jeunes artistes grecs, où l’on peut se rencontrer, mais également se retrouver. C’est un concept hospitalier à part entière, on se croirait presque devenu un héros romanesque.

C’est bon pour la planète : une construction très soucieuse de son environnement, bâtie à partir de matériaux bruts, sourcée localement et privilégiant des tissus vintage, des productions familiales ainsi que des produits grecs piochés avec soin dans la région.

Shila, Mantzarou 10, 10672 Athènes (Grèce). shila-athens.com. À partir de 320 € la nuit.

Lire aussi : Que faire à Athènes, le temps d’un week-end ?

Marrakech, Whiplash marocain

Distance : 3 heures de vol depuis Paris.

Temps libre : un week-end qui peut s’étirer en un séjour plus généreux.

Situation géographique : à 2 minutes à pied de la place Jemaa el-Fna, impossible d’être plus central !

L’effet waouh : si tous les mets marocains vous font de l’œil, inscrivez- vous aux cours de cuisine MarrakChef et profitez d’être sur place pour en apprendre plus sur les recettes, en finissant évidemment par un petit soin au spa de l’hôtel.

Le goût de l’insolite : l’hôtel est « the place to be » pour ceux qui aiment écouter du jazz.

La table : on profite ici de deux chefs, et de deux restaurants. On se pose au rooftop La Pergola, qui vient d’être repris par le chef Abdel Alaoui, pour déguster des tapas marocains autour de délicieux cocktails ou on va s’asseoir au Bistro Arabe de Myriam Ettahri pour une bistronomie orientale.

Riad Monceau Marrakech, 63 Derb Jamaa, 40000 Marrakech (Maroc). riad-monceau.com. À partir de 150 € la nuit.

Lire aussi : 48 heures à Marrakech

Amsterdam, l’épicentre de la culture

Distance : environ 3 heures de train depuis Paris.

Temps libre : un petit week-end planant et dépaysant.

Situation géographique : dans le quartier des musées.

Le goût de l’insolite : les baignoires dans les suites. Vous prenez votre bain sous les combles pour un week-end 100 % détente.

La table : « les tables » plutôt ! Car, ici, on ne badine pas avec la nourriture. Après une étude quasi encyclopédique des plats les plus alléchants, le Conservatorium Hotel s’est hissé en haut de la scène culinaire amstellodamoise. Que ce soit la brasserie, le restaurant asiatique, le bar à musique, le lounge ou même le room service, les must-try et les best-of sont légions.

Conservatorium Hotel, Paulus Potterstraat 50, 1071 DB Amsterdam (Pays-Bas). conservatoriumhotel.com. À partir de 1 000€ la nuit.


Lire aussi : Les plus belles croisières à faire en 2023

Photo de Une : Barcelone Obertura – Grand Hotel Central

Partager cet article

A lire aussi
week-end en europe

Où partir en Europe le temps d’un week-end ?

Après une semaine harassante, rien de mieux que de partir pour mettre son cerveau en mode « repos » et « évasion ». Voici notre sélection de séjours en Europe, à quelques heures max de la capitale. Profitez bien !

Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.